Nomination : Nathalie Hamel, nouvelle directrice générale du CJC

CJC Publié le 30 mars 2020 / Dernière mise à jour le 26 avril 2022

Le Comité exécutif du Centre Jacques Cartier annonce la nomination de Nathalie Hamel au poste de Directrice générale du Centre Jacques Cartier.

Je suis très heureux de la venue de Nathalie Hamel à titre de directrice générale du Centre Jacques-Cartier. Son expérience professionnelle et sa connaissance de la grande industrie et du milieu universitaire, tant en France, qu’au Québec et à l’échelle internationale, en feront une actrice clé des développements futurs du Centre. C’est avec enthousiasme que nous lui offrons tout notre appui.
– Daniel Coderre, Président du Centre Jacques Cartier, Président-Directeur général de Génome Québec

Qui est Nathalie Hamel ?

Nathalie Hamel, DG, Centre Jacques Cartier

Québécoise d’origine, Franco-canadienne, Nathalie Hamel est titulaire d’un baccalauréat en chimie de l’Université de Montréal, d’un doctorat en chimie de l’Université d’Ottawa, sous la direction du Dr H. Alper (Canada), et un post-doctorat de l’IFPEN, sous la direction conjointe des Prof Y. Chauvin et Dr H. Mimoun.

Elle a débuté sa carrière en France en 1990 en tant que Chef de service, Information Scientifique et Chef de Laboratoire chez Rhône-Poulenc Industrialization (France).  En 2000, elle intègre l’IFP Énergies Nouvelles (IFPEN) pour occuper les fonctions de Chef de Département, Information Scientifique, avant de mettre le cap sur le Japon, puis au Qatar pour rejoindre Qatar University, Gas Processing Center en tant que Manager Information et Communication.

De retour en France en 2009, Nathalie Hamel est nommée Directrice de l’Unité support de l’Agence Nationale de la Recherche au sein de l’IFPEN. En 2011, elle intègre la direction scientifique de l’IFP Énergies Nouvelles (IFPEN) sur des projets d’Equipex, Labex et IEED, puis elle rejoint LafargeHolcim au poste de Directrice Groupe veille technologique et concurrentielle, lobbying & partenariats.

En 2017, elle s’installe aux États-Unis, à Boston et prend le poste de Business & Competitive Information Manager chez Saint-Gobain, avant de revenir s’installer au Canada, à Montréal. Au cours de sa carrière, Nathalie Hamel a siégé au sein de plusieurs conseils d’administration : Université de Lyon (2015-2017), ENS-Lyon (2014-2015) et pôle de compétitivité Indura (2012-2015). Elle était membre du Adhoc Industry Advisory Group Energy Efficiency Building Association auprès de la Commission Européenne pour les programmes Horizon2020 (2011-2015), membre du Knowledge Advisory Committee du CNRC (2014-2017), et a participé activement à différents pôles de compétitivité d’Auvergne-Rhône-Alpes dont Axelera et LUTB.

Quel impact ? Quelle trace sociétale et environnementale allons-nous donner, maintenant et pour les prochaines années ? Pour les prochaines générations ?
L’engagement citoyen est au cœur de nos préoccupations. Les étudiants, les doctorants, les encadrants, les employés ont besoin d’un sens à leurs travail/études, d’un engagement sociétal.
Celui-ci ne peut se faire qu’à travers la collaboration, le réseautage, le partage de savoir, l’expérience, l’innovation et la création de valeur. À travers le Centre Jacques Cartier et ses Entretiens, nous essayons de répondre ensemble à ces différents enjeux, en étant le catalyseur, le moteur de projets concrets et en rassemblant tous les acteurs/décideurs français, québécois et canadiens, qu’ils soient issus du monde économique, académique, scientifique, et encore culturel.

– Nathalie Hamel, Directrice générale Centre Jacques Cartier.

Défiler vers le haut